Messages des autorités

Anne Emery-Torracinta

Conseillère d’Etat chargée du Département de l’instruction publique et du sport (DIP)

140508_hommage_champions_031
« Le 8 mai, l’hommage aux Champions mettra à l’honneur la performance, mais pas seule­ment. Si cette cérémonie est une belle reconnaissance de l’engagement des spor­tifs, c’est aussi l’occasion de remercier celles et ceux qui y contribuent largement: les familles, les entraîneurs et tous les béné­voles sans qui le sport genevois ne serait pas ce qu’il est !

J’aime également cette cérémonie parce qu’elle valorise toutes les disciplines sans distinction. Je pense aussi au sport handicap qui permet à chacun d’avoir du plaisir et de se dépasser, sans discrimination. En cela, le sport est un puissant facteur d’intégration sociale.

Nous sommes tous des sportifs en herbe ! Mon sport, c’est la marche. Rien de tel pour se ressourcer qu’une balade en montagne. Malheureusement, ma fonction de conseil­lère d’Etat ne me laisse pas beaucoup de temps. Alors, à défaut de sommets et pour ne pas trop perdre la forme, je m’efforce de gravir au pas de course et le plus souvent possible les escaliers du DIP ! »

 

Sami Kanaan

Conseiller administratif de la Ville de Genève en charge de la culture et du sport

140508_hommage_champions_017

« Cette 44e cérémonie de l’hommage aux cham­pionnes et champions me réjouit. Manifesta­tion traditionnellement organisée par la Ville de Genève, elle est dorénavant le fruit, pour la troisième année consécutive, d’une alliance avec le canton et les communes genevoises afin de célébrer nos sportifs et sportives. Mais pas seulement, car cette fête est aussi l’occa­sion de mettre en lumière le travail des béné­voles et de toute l’organisation qui rend pos­sible la magie du sport. Sans l’engagement des entraîneurs, moniteurs et arbitres, des organi­sateurs, des familles, les performances remar­quables que nous offrent nos championnes et champions n’existeraient pas.

Parmi les défis à venir pour les autorités en charge du sport, figure naturellement la mise à disposition d’infrastructures de qualité en nombre suffisant. La forte augmentation de la population à Genève et dans la région se fait sentir et il est nécessaire de construire de nouveaux centres sportifs pour répondre aux besoins. Je me réjouis donc aussi du fait que le canton et les communes travaillent mainte­nant main dans la main pour répondre ensemble, aux défis du sport de demain. »

 

Catherine Kuffer-Galland

Présidente de l’Association des communes genevoises

140508_hommage_champions_023

« Les communes genevoises sont heureuses de s’associer à la Ville de Genève et au Canton pour fêter nos championnes et champions. Il est bien connu que le sport n’a pas de frontières, cela se confirme à Genève comme ailleurs.

Depuis de nombreuses années, les com­munes genevoises investissent, et s’inves­tissent, largement dans le domaine du sport en vue de favoriser sa pratique par toutes les générations, et en particulier par les plus jeunes. Depuis quatre ans maintenant, cet engagement a trouvé son prolongement au sein de la commission sportive de l’Associa­tion des communes genevoises, qui permet de discuter de problématiques sportives intercommunales et de construire et soutenir des projets communs qui dépassent les fron­tières d’une seule commune.

L’organisation conjointe de la cérémonie de l’Hommage aux championnes et champions est un exemple dans ce domaine, car au-delà de ses dimensions éphémères et symboliques, c’est un moment de rencontre et d’échanges entre les différents acteurs du sport genevois, qui montre le chemin à suivre pour une colla­boration indispensable à sa progression. »